Recherche
Entrer des mots:
22-07-2018
Accueil arrow Revue de Presse arrow Midi-Libre:25/03/06 sondage Grand-Alès
Midi-Libre:25/03/06 sondage Grand-Alès Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Enquête: Le Grand-Alès séduit la population consultée

Hier soir, dans une salle polyvalente comble, le maire d'Alès, Max Roustan, a commenté le résultat de la consultation téléphonique commandée à l'organisme parisien Connaissance.

 

Pour la septième fois, l'élu alésien a donc sollicité la population d'Alès (37 % de participation, soit 7 104 foyers qui ont répondu) et pour la quatrième fois celle du Grand-Alès. C'est justement sur la connaissance et le rôle de cette communauté d'agglomération que la majorité des questions a été posée. 80 % des personnes consultées ont le sentiment d'être Grand-Alésiens (+ 3 % par rapport à 2005), 95 % étant satisfaits des réalisations de l'agglo et une majorité estime que le Grand-Alès a contribué au développement de leur commune. 30 % attendent cependant des efforts en matière de préservation de l'environnement et la poursuite du développement économique du bassin alésien. « En revanche, il y a moins d'attente sur les équipements car nous avons fait beaucoup en la matière » soulignait hier Max Roustan. Par ailleurs, la population consultée veut que l'agglomération ait plus de compétences à l'avenir.
En matière de collecte d'ordures ménagères, les Grands-Alésiens sont plutôt satisfaits, à l'exception de Saint-Jean-du-Pin et de Mialet. De l'opposition, on en trouve aussi sur une autre commune du Grand-Alès, plus précisément à Salindres. Ainsi, lespersonnes consultées devaient émettre leur avis sur l'implantation d'une usine de tricompostage des déchets à Salindres. Si plus de 80 % des personnes sont favorables au projet, 63 % des Salindrois sollicités y sont opposés. « Un plan communication est lancé. Je ne pouvais pas me prononcer avant sur ce projet car tout n'était pas réglé. » Max Roustan prévoit une réunion publique ce printemps sur ce sujet.
Si la population est favorable au Grand-Alès et au Pays Cévennes « porteur de projets », à Alès, on demande plus à la municipalité pour lutter contre les crottes de chien sur les trottoirs, avec le souhait de sanctionner les propriétaires ! Des Alésiens qui veulent en majorité une rénovation du patrimoine, de la voirie et surtout d'être consultés par téléphone ou lors des réunions de quartiers.

Y.B.
______________________________________________________________________
Le Grand-Alès séduit la population consultée mais pas les Salindrois

< Précédent   Suivant >

Compteur

personnes ont visité ce site
Copyright 2000 - 2005 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.