Recherche
Entrer des mots:
26-06-2019
Accueil arrow Commentaires d'Actualités arrow Le mot de Jo Sinusite
Le mot de Jo Sinusite Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
 Jo Sinusite     Le mot de Jo Sinusite 13 septembre 2007

Il faut reconnaître que depuis quelques temps nous ressentons moins d’odeurs qu’au printemps et au début de l’été. Toutefois je trouve particulièrement regrettable que pour que de réelles actions soient entreprises par le Maire de Salindres d’une part et par les industriels d’autre part, il ait fallu

qu’une délégation de l’ADISL fasse une manifestation devant la mairie.
A croire que pour faire prendre conscience des réels problèmes de nuisance aux responsables de tous bords, il faille toujours passer en force dans ce pays.
Nous avons été obligés d’être agressifs dans nos tracts et sur notre site internet c’est peut être regrettable mais nous y avons été contraints.
La satisfaction c’est qu’aujourd’hui, même si ce n’est pas parfait, il y a une amélioration du résultat côté odeurs. Pour autant nous devons rester vigilants même après la fin de la prestation d’Air Languedoc Roussillon. Et nous ne sommes pas prêts à distribuer des médailles.

Cela m’amène, comme on le dit quelquefois, «  à remettre l’église au centre du village ». En effet, ne perdons jamais de vue que si notre Maire n’avait pas été volontaire pour que la commune de Salindres accueille l’Usine Poubelle du SMIRITOM, l’ADISL ne serait pas née à nouveau de ses cendres et il n’y aurait probablement pas eu une telle réaction.

LES VRAIS RESPONSABLES DANS CETTE HISTOIRE, CE SONT MONSIEUR VERDELHAN ET LES MEMBRES DE SON CONSEIL MUNICIPAL QUI N’ONT PAS REAGI.

Il ne faut pas s’étonner après, que nous soyons amenés à utiliser toutes les « armes » et recours possibles à notre disposition pour empêcher la construction de cette Usine Poubelle, ce qui  est notre principale motivation.

Je dis aux industriels, aux employés de ces industriels, à la population salindroise et à la population des communes limitrophes, même si sur les odeurs il y aurait très certainement eu des réactions, L’ADISL n’en serait pas là :

NE VOUS TROMPEZ PAS DE RESPONSABLE ET DE CIBLE. JE LE REPETE C’EST NOTRE MAIRE QUI EST LE SEUL RESPONSABLE, PAS L’ADISL.

L’ADISL n’a pas voulu ça.
L’ADISL ne veut pas de l’Usine Poubelle projetée par le SMIRITOM.
L’ADISL ne veut pas de 50.000 tonnes d’ordures non triées génératrices de nuisances.
L’ADISL ne veut pas qu’une ville de 3050 habitants (SALINDRES) recueille ces ordures non triées de 108.000 habitants voire plus à terme.
L’ADISL lutte contre les nuisances existantes et elle n’en acceptera pas d’autres.
Que ceux qui acceptent cette Usine Poubelle nous l’écrivent en indiquant leur lieu d’habitation sur notre mail ou en nous adressent un courrier à notre siège: ADISL 2 rue du Centenaire Péchiney 30340 Salindres. Nous publierons les résultats sur notre site. Ce sera notre référendum à nous. Puisque notre maire qui n’a de démocrate que le nom ne le veut pas.

J.S.

< Précédent   Suivant >

Compteur

personnes ont visité ce site
Copyright 2000 - 2005 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.