Recherche
Entrer des mots:
26-06-2019
Accueil arrow Commentaires d'Actualités arrow Jo sinusite 16 février 2007
Jo sinusite 16 février 2007 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jo Le mot de Jo Sinusite 16 /02/ 2007

Je viens de lire l’article de ce jour sur Midi Libre intitulé : « Ordures ménagères Le Budget primitif 2007 approuvé. »

Indépendamment du fait que le SMIRITOM persiste et signe à une faible majorité, car le quorum était juste atteint, pour la construction d’une usine poubelles à Salindres, la fin de cet article confirme, si besoin était, que les élus ont approuvé un projet qu’ils ne connaissent absolument pas. Je m’explique. 

L’article dit je cite : « La société sera chargée du CONCEPT de traitement, du financement et de l’exploitation du site pour un coût qui sera inférieur à 100 € la tonne pour 50 000 tonnes d’ordures ménagères à traiter ».

Si on analyse bien cette phrase la société n’étant pas encore choisie on ne connaît pas le concept bien que lors des vœux du maire de Salindres et du Président du Grand Alès toutes les assurances aient été données (sécurité sanitaire, pas de nuisances olfactives, projet de haute technologie…etc…etc…).

Le traitement, le financement et l’exploitation du site devront avoir un coût inférieur à 100 € la tonne. Et le transport ? Quel sera son coût ?

Ce coût est donné pour 50 000 tonnes. Si certains élus le trouvent trop élevé en ajoutant le transport, d’après vous que faudra-t-il faire ?

            Supprimer des emplois ? C’est la variable d’ajustement en ce moment, mais il y n’y en aura que 12 ou 13, la marge de manœuvre est donc faible.

            Augmenter les tonnages à traiter ? Ça c’est une hypothèse plus que probable.

Quant à la sécurisation supplémentaire (technique ou environnementale), c’est le fameux cahier des charges qui la déterminera, cahier des charges que moi j’appellerai plutôt l’Arlésienne.

En effet comment peut-on lancer une telle consultation sans avoir rédigé ce document ?

En réalité le cahier des charges sera réalisé par l’entreprise retenue, et pour se donner bonne conscience quelques petites modifications y seront apportées, mais au final c’est le titulaire du contrat qui sera maître du jeu.

ça ne ressemble plus à un partenariat.

JS

 

 

< Précédent   Suivant >

Compteur

personnes ont visité ce site
Copyright 2000 - 2005 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.