Recherche
Entrer des mots:
26-06-2019
Accueil arrow Commentaires d'Actualités arrow Jo sinusite 19 01 2007
Jo sinusite 19 01 2007 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

jo Le Mot de Jo Sinusite 19 janvier 2007

Serions-nous des terroristes ?

A voir le déploiement de forces de polices dépendant de la police municipale d’Alès lors de la cérémonie des vœux du Grand Alès à Salindres, nous pourrions le croire...

Mais sont-ils compétents pour exercer des missions de maintien de l’ordre dans une municipalité autre que celle d’Alès ? Car il s’agit bien de la présence de la police municipale d’Alès.

Nous à Salindres nous avons une gendarmerie, efficace qui plus est, qui a pour mission d’assurer ces opérations de maintien de l’ordre.

Alors moi contribuable qui paye en partie toutes ces grandes messes et citoyen de base qui milite contre un mauvais projet je me dit :

- Mais pourquoi tant de haine ?

- Pourquoi est-il impossible d’avoir un avis différent des élus sans être taxé de paranoïa ?

- Pourquoi faut-il subir l’ironie d’un maire, indécent, qui profite de sa position de force, car il sait que lors de ce type de cérémonie nous n’avons pas de droit de réponse ?

- Pourquoi le Président de la communauté d’Agglomération confond-t-il ses fonctions de président du SMIRITOM et de Président de la Communauté d’Agglomération en appuyant fortement son discours sur l’Usine Poubelle qu’il veut imposer à Salindres en tant que Président du SMIRITOM, alors que c’est la cérémonie des vœux du Grand Alès, et pas du SMIRITOM?

J’ai la faiblesse de croire que nous leur « rayons un peu la peinture » et que pour eux toutes les occasions sont bonnes pour vanter un projet qu’ils n’ont pas étudié. Ce qu’ils veulent c’est résoudre le problème des ordures à n’importe quel prix.

Mais grâce à l’ADISL, comme le dit celui qui prétend être un maire démocrate à l’écoute de sa population et qui en réalité est un maire totalitaire, ça NE SE FERA PAS À SALINDRES.

Ce ne sont pas des hommes de dossier, ce sont des « POLITICARDS ».

Mais, toute médaille a son revers.

Soyons patients et tenaces ; nous avons à l’occasion de cette « sauterie » du 18 janvier 2007 démontré notre détermination. Peut être avons-nous raison trop tôt ? Mais M. Dumont le premier candidat écologiste à la Présidence de la République en 1974 a eu, lui aussi, raison trop tôt. Aujourd’hui, tous les candidats déroulent le tapis rouge à Nicolas Hulot.

Alors Messieurs Archer, Roustan et Verdelhan (dans l’ordre alphabétique) je vous le dis : « il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis, il n’est peut-être pas trop tard. »

J.S.

< Précédent   Suivant >

Compteur

personnes ont visité ce site
Copyright 2000 - 2005 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.