Recherche
Entrer des mots:
26-06-2019
Accueil arrow Commentaires d'Actualités arrow Deux FRANCE
Deux FRANCE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

DEUX POIDS, DEUX MESURES…….DEUX  FRANCE  !

Simple citoyen de l’Agglo, hors de toute bataille, je ne peux m’empêcher de découvrir  la  géniale escroquerie de vos Maires respectifs , en matière de taxation des déchets.
« Merci aux Salindrois  et à leurs voisins de payer les  factures  pour nous les communes lointaines de St Jean du GARD, St Cécile, St Ambroix  et autres Saints  de ce paradis fiscal d’inspiration   Alésienne ! « MERCI !  GRAND  MERCI », ai-je entendu sur le parvis des Hôtels de ville

(C’est ainsi qu’on les nomme dans le milieu prestigieux d’Alès et de St Privat - des – « Vieux bénis oui-oui. ») ! Si j’ai bien compris , vous paierez , priorité oblige, vos composteurs pour diminuer vos déchets ! Le geste est noble ! car nous pourrons vous apporter en échange des tonnes de déchets ! pollution routière comprise !
Merci de payer la grosse facture de nos transports lointains ,  de notre collecte en habitat dispersé , de nos quais de transfert, de notre entreprise exploitante , de l’enfouissement de nos déchets ultimes, bref celle de tous les frais engendrés par la solution désuète d’une Méga-Usine parachutée, (comme votre maire je crois ?) «  dans un nuage de fumée opaque » . En toute honnêteté , je dois vous avertir que s’ajouteront les dépenses révisables  non contrôlables et inflationnistes dues à la gestion de l’exploitant qui s’aventurera sur les sols hyper- pollués des propriétaires acheteurs  ou vendeurs de votre coin. Faites attention au gouffre financier en perspective du SMIRITOM dispendieux sur le plan de la publicité (cabinet de communication, papier glacé…) et des trous pour vice de gestion (485000 euros d’indemnités à l’entreprise Boudon recalée pour marché illicite…)
Prenons garde, ensemble pour l’avenir ;  certes vous payez  aujourd’hui, le cœur sur la main, les risques sanitaires et financiers ; mais pour demain ? Je ne veux pas que les générations futures payent la réparation des dégâts inchiffrables d’une équipe en panne, pour deux raisons , force est de le reconnaître :
      - Aucune ambition de traitement durable (toujours le même diktat du « Toujours Plus » de déchets jetables et volumineux, rentable pour l’exploitant aux aguets.
      - Aucune incitation aux activités innovantes et créatrices d’emplois dans la proximité de nos communes  (recycler, réparer, récupérer, re-fabriquer, réduire en un mot)
                             «VU L’URGENCE: LE REVEIL OU LE GACHIS »
Avec l’an 2007,  espérons que les élus et les responsables de la puissance publique aidant, rédigeront une copie dans le sens d’un traitement durable, moins coûteux, plus responsabilisant, plus équitable, au plus près des lieux gros producteurs de déchets.( PAR EXEMPLE ? pour ALES : Vallon de Fontanes, barycentre de l’Agglo).
A QUAND LE RETOUR A LA MODERATION ET A LA SOBRIETE DES ACTIVITES  INNOVANTES DANS LA PROXIMITE DES COMMUNES ?
A QUAND LA MODIFICATION EN PROFONDEUR  DE LA CULTURE DES RESPONSABLES « DU MOMENT » ?
Un frère des Hommes , Citoyen de l’agglomération du Grand-Alès.

< Précédent   Suivant >

Compteur

personnes ont visité ce site
Copyright 2000 - 2005 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.