Recherche
Entrer des mots:
19-11-2017
Accueil arrow Revue de Presse
Revue de Presse
MIDI-LIBRE 9 octobre 2006 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

MIDI-LIBRE 

Nouvelle étape mercredi à Myriapôle : la deuxième mouture de la future usine de tri-compostage sera à l'ordre du jour de la prochaine réunion du SMIRITOM le mercredi 11 octobre à 17 H à la salle de réunion du Myriapole.  

Lire la suite...
GAGNIERES Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Midi Libre 12 juillet

Gagnières : La mise en place du tri sélectif, de la déchetterie et de composteurs individuels ont réduit le tonnage des ordures destinées à l’enfouissement.

Midi-Libre Réboussier du 21 MAI Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

« Pour Max Roustan, l’atout majeur du dossier reste la volonté du Maire communiste Daniel Verdelhan, qui veut mener à bien ce projet sur sa commune (…) 

Lire la suite...
Pays Cevenol:13/05/06 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Halte à l’arsenic !


Le Languedoc-Roussillon se distingue particulièrement pour ses pollutions à l'arsenic avec les deux sites les plus pollués de France par ce triste poison : Salsigne et l'Amous.
Notre confrère Le Monde dans un article publié le 8 février 2006 et signé par Laurent Rouquette indique à propos de la mine de Salsigne (Aude) : « Les habitants des communes qui entourent l'ancien site industriel et minier de Salsigne, à 15 km au nord de Carcassonne (Aude), sont inquiets. Dans 18 communes du secteur, une surmortalité par cancers (broncho-pulmonaires chez les hommes, digestifs chez les femmes) "probablement explicable par une contamination environnementale" a pu être observée entre 1969 et 1998. Ce risque a été mis en évidence par quatre médecins français, auteurs d'un article publié en juin 2005 par l'European Journal of Cancer Prevention (EJCP). Sur ces trois décennies, le nombre de cancers en général est supérieur de 10 % à la moyenne établie sur une zone test du département ».
Le petit ruisseau minier de Carnoulès l'Amous transporte 2 à 6 tonnes d'arsenic par an. La durée de vie d'un système minier produisant des eaux acides et chargées en métaux est de plusieurs siècles…
À Saint-Laurent-le-Minier début 2004, sur un terrain du lieu dit la papeterie, un propriétaire fait faire des prélèvements qui révèlent des concentrations en arsenic variant de 73,4 à 910 mg/kg. Un arrêté municipal est pris qui interdit, notamment, l'usage alimentaire des eaux d'ouvrages privés, la consommation de fruits et légumes ; il incite également à des précautions d'hygiène renforcées.
C'est dans ce contexte que nous avons pris connaissance de l'information transmise par le Collectif pour la Défense de la Qualité de Vie à Salindres et dans les communes limitrophes sur la pollution par l'arsenic du site choisi pour l'implantation de l'usine dite de "tri-compostage".
Il importe ici de dire que si notre information a pris quelques jours de retard par rapport aux informations parues "ailleurs" c'est que nous avons essayé en vain de nous renseigner auprès de la direction de RHODIA. Société où il ne doit plus y avoir de responsables puisque nos demandes de renseignements sont restées vaines.
Nous publions donc in extenso le communiqué du collectif et espérons que les responsables de tous bords se manifestent ; ce type de pollution pouvant s'étendre sur de vastes zones, affecter la santé des populations, l'activité agricole et l'équilibre des écosystèmes. Non sans avoir rappelé aussi que lorsqu'une personne avale une forte quantité d'arsenic inorganique (plus toxique), sous une forme qui peut être facilement absorbée, cela peut porter atteinte à l'intestin, au cœur et au système nerveux, entraînant un empoisonnement rapide et même le décès de cette personne.

D.GARREL
Le Réboussier Midi Libre dimanche 30 avril Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Réboussier Midi Libre dimanche 30 avril page 3

Le Collectif pour la défense de la qualité de vie à Salindres a fait....

Lire la suite...
Le Réveil du Midi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Réveil du Midi (dernière éditon)

Suspension bizarre du projet d’usine de tri compostage du syndicat SMIRITOM annoncée par le président Max Roustan et la commune « d’accueil » (Salindres) des très contestées installations… Affaire mal ficelée dès le départ avec un procédé incertain, confié à une entreprise sans compétence en la matière. A cela s’est ajoutée la pugnacité d’un « collectif » de riverains qui est parvenu à alarmer les autorités administratives, à la base de la décision de retrait semble-t-il. Les deux protagonistes, M.Roustan et D.Verdelhan (maire de Salindres), gardent dans cette affaire une dignité « villepinienne », brûlant aujourd’hui sans rire ce qu’ils adoraient la veille ! Retour à la case départ donc pour une affaire qui dure depuis des décennies et qu’il serait plus que temps de retirer de la compétence d’élus visiblement dépassés et empêtrés dans des contradictions et combinaisons dérisoires.

Thiéricourt.

 

Avec le Pays Cévenol, Le Réveil du Midi sont des journaux où les citoyens peuvent trouver des commentaires libres qui engagent leurs auteurs et non les bluettes auxquelles nous sommes habitués…Ils n’ont pas oublié la maxime de Charles Prestwich Scott:

Si les faits sont sacrés, les commentaires sont libres. Merci Messieurs.

<< Début < Précédente 1 2 3 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 10 sur 22

Compteur

personnes ont visité ce site
Copyright 2000 - 2005 Miro International Pty Ltd. All rights reserved.
Mambo is Free Software released under the GNU/GPL License.